Le conseil général du Puy-de-Dôme

Aller au menu|Aller au contenu

Les rubriques complémentaires

Guide des aides

Sessions

Délibérations

Infos routes

Appel à projets

Agenda

Magazine

Portail

Marchés publics

Moteur de recherche

 

Bienvenue >  Accueil > Information
26 Novembre 2014

Information

Son design
Novembre 2008

Une forme conviviale !

###

Un design contemporain, en cohérence avec les aménagements architecturaux situés au pied et au sommet du volcan.


Merci aux participants du jeu-concours sur le nez du train du puy de Dôme. Parmi les trois choix proposés, vous avez plébiscité la forme C, « symétrique ». Le positionnement du poste de conduite dans l'espace voyageur et l'inclinaison du parebrise lui donnent une image conviviale. Le design du Panoramique des Dômes a été conçu par l'agence MBD Design. Elle compte, parmi ses références, les intérieurs et extérieurs des tramways de Marseille, Strasbourg et Reims, de plusieurs trains express régionaux ainsi que des métros de Singapour et de Shanghai.

Pour le Panoramique des Dômes, elle a créé une forme en adéquation avec la configuration de la route qui permet d'accéder au sommet du volcan : une voie en « colimaçon ». Lorsque le train gravira les flancs du puy de Dôme, l'un de ses côtés ne pourra jamais être vu en aval. La construction du matériel roulant a été confiée au fabricant suisse Stadler. Il conçoit un équipement de base dont la forme peut être adaptée, sous réserve de ne pas toucher à la structure mécanique de la caisse. Un design exclusif a ainsi pu être créé pour le site du puy de Dôme.

Aller au début de la page

Son nom
Octobre 2008

Il s'appellera, le " Panoramique des Dômes "

Merci aux 1310 personnes qui ont participé à notre jeu concours sur le nom du futur train à crémaillère du puy de Dôme. Votre choix a été validé le 23 septembre par l'assemblée départementale.

Résultats de la consultation :

      • Le panoramique des Dômes : 621 voix
      • Le train du Volcan : 216 voix
      • L'Envolcan : 135 voix
      • Le Volcaligne : 230 voix
      • L'Accropuy : 97 voix
      • 11 bulletins nuls
Aller au début de la page

Son visuel
Janvier 2011

Illustration panoramique du puy de Dôme

#4

Le choix de la livrée du train à crémaillère a été dévoilé le 11 janvier 2011. Pour rendre le Panoramique des Dômes unique et intemporel, son habillage sera sobre : fond gris sur lequel se dessine en aubergine la silhouette des volcans puydômois.

Aller au début de la page

Description détaillée

Le projet prévoit 4 rames (unités multiples électriques,EMU, de type GTW2/6), deux pour l'aller, deux pour le retour. Grâce à un système pendulaire, le train qui monte alimentera en énergie celui qui descend. Le train sera supporté par deux rails latéraux et, au centre, la lame de la crémaillère sur laquelle progressera la roue dentée. Ce système est le plus adapté en zone montagneuse car il offre de parfaites conditions de sécurité en évitant que la roue du train ne patine.

Hauteur des rames : 3 m 60.
Les câbles électriques seront placés à 1 m 40 au dessus des rames.
Poids d'une rame : 45 Tonnes.
Longueur d'un train : 36,5 mètres.
Les rails seront en acier, leur poids sera de 45 kilos par mètre linéaire afin de supporter les contraintes du train.

Chaque rame pourra accueillir au maximum 200 passagers (112 places assises-sièges ou tabourets et 88 places debouts) et comprendra des espaces pour le transport des vélos, des deltaplanes et des parapentes. Les personnes à mobilité réduite pourront également utiliser ces espaces.

L'accès pour les personnes à mobilité réduite. Pour faciliter l'accès aux quais, les deux gares seront dotées d'un ascenseur. Le plancher des trains sera à niveau des quais.

Des espaces sécurisés
Si aucun contrôle ne sera effectué dans le train, un conducteur sera toujours présent et des systèmes d'alarme seront installés dans chaque rame. Chaque gare comportera un poste de secours et un système de vidéo surveillance.

Aller au début de la page

1907 – 1925 le premier train du puy de Dôme#

Il y a à peine plus d'un siècle, en juillet 1907, le train du puy de Dôme s'élançait de Clermont‑Ferrand à la conquête du sommet du volcan.

La construction d'un observatoire météorologique et la découverte du Temple de Mercure en 1873 augmentèrent la fréquentation sur le site. A la même époque, les stations thermales environnantes accueillaient de plus en plus de curistes à la recherche de distractions. Il devenait alors urgent de faciliter l'accès au sommet.
Les projets soumis au Conseil général furent très nombreux et les discussions passionnées. La proposition Claret (chemin de fer équipé du système Hanscotte) emporta finalement l'adhésion #des élus en 1905.
Le chemin de fer du puy de Dôme donna lieu à de véritables performances et remporta un vif succès auprès du public ; un succès écourté par la naissance et le développement de l'automobile dès 1926.

Aller au début de la page

N.B. : L'ensemble des illustrations sont provisoires

Aller au début de la page